Comment fumer à chaud avec un fumoir ?

Partager sur facebook
Partager
Partager sur linkedin
Partager
Partager sur email
Envoyer
comment fumer à chaud

1. Règles de base du fumage à chaud 

Pour mener à bien le fumage à chaud de façon artisanale, un ustensile s’avère indispensable : le fumoir. Il se présente sous la forme d’une grande armoire inox ou d’un barbecue rond comme le kamado. Il emploie généralement de la sciure afin d’imprégner les viandes et les poissons d’un arôme délicat et d’une saveur incomparable. Et le fumage ne concerne pas que le saumon ou le hareng… 

2. Trouver le juste équilibre entre température et durée

Contrairement au fumage à froid, le fumage à chaud consiste à fumer et cuire simultanément les aliments. Toutefois, il est possible de cuire et fumer des aliments de manière séparée, par exemple des charcuteries ou d’autres pièces de viandes pour leur donner des notes aromatiques supplémentaires. Tout l’art du fumage à chaud consiste donc à maîtriser les durées de cuisson et de fumage. Autrement dit, atteindre un juste équilibre pour ne pas brûler les aliments ni les sécher, mais bel et bien les parfumer. Et si la cuisson fait défaut à la sortie du fumoir, sortez le barbecue, la plancha ou la cocotte ! Par ailleurs, le fumage à chaud améliore également la durée de conservation des aliments, au même titre que les réfrigérateurs, les congélateurs, les aliments mis sous-vide ou placés dans des boîtes hermétiques.

3. Quelles viandes et quels poissons fumer ?

Un fumoir allumé, pour ainsi dire, accepte tout dans la chambre de cuisson : des filets de saumon, avec ou sans arêtes, des maquereaux, des saucisses au poivre, des saucissons à l’ail, de la volaille, des grillades, du lard… Et même, du foie-gras, des crevettes et des huitres. Cependant, les viandes et les poissons à fumer doivent être salés au préalable. Deux techniques le permettent : le saumurage à sec sous vide et au sel fin et le salage direct avec du gros sel à raison de 40 à 50 gr/kg. En effet, le salage améliore la pénétration des fumées et donc, des saveurs. Néanmoins, les aliments trempés dans de la saumure doivent être séchés et essuyés avec du papier absorbant ou un torchon avant d’être fumés.

fumage viande a chaud

4. Nos conseils pour réussir son fumage à chaud 

En règle générale, avant de commencer un fumage à chaud, la température interne du fumoir doit atteindre au moins 40 °C. C’est le seuil à partir duquel certains aliments commencent lentement à cuire. Un thermomètre permet de le contrôler. D’autres, pourtant, requièrent une température supérieure à 100 °C. C’est le cas du bœuf, du canard, du gibier, certaines marinades… Mais de toute évidence, plus la cuisson est lente, plus la fumaison dure longtemps aussi. Par conséquent, les viandes et les poissons, fixés sur des crochets à l’intérieur du fumoir, ont davantage de saveur. Et plus les morceaux sont coupés en fines tranches (magret, jambon, filets de poisson…), plus la cuisson et la fumaison sont rapides. Une fois la température atteinte souhaitée, grâce à des granulés en guise de combustible, du charbon de bois, des briquettes conditionnées en sachet ou bien encore des braises placées dans un tiroir, il est temps d’alimenter le fumoir en sciure de bois ou en copeaux. Puis, de recouvrir pour générer des fumées. Différentes essences et bois du fumage sont proposés : du bois de hêtre pour les poissons fumés, de l’érable, du chêne, des fruitiers (pommiers, cerisiers…)… En revanche, pas de résineux (pin).

5. Soyez créatif, la recette vous appartient

Comme évoqué précédemment, la « bonne fumée » est une question de température et d’aliment. En véritable générateur de fumées, le fumoir autorise de nombreuses recettes. Il y a d’ailleurs autant de recettes que d’idées. Quel plaisir de faire fumer du saumon frais à l’aneth, du gravlax aux baies, des filets mignons au genièvre ou accompagné de whiskey, des steaks bien cuits avec un assaisonnement à base de fenouil, de thym ou de romarin (n’importe quelle herbe aromatique fera l’affaire !)…

Fumer à chaud pour régaler les convives, tel est l’objectif des fumoirs, qu’ils soient à gaz, électriques, d’entrée de gamme ou de qualité supérieure !

Vous cherchez un modèle de fumoir pour votre première session de fumage à chaud ? Découvrez notre catégorie dédiée aux fumoirs

À propos du blog du chef

Blog de cuisine à destination d’hommes et de femmes passionnés par la cuisine et la gastronomie française.

SUIVEZ-NOUS !

Publications récentes

A découvrir

D'autres guides d'utilisation